Les bonnes mesures à adopter sans faire appel au plombier

Il arrive parfois que vous soyez appelé à régler un problème de plomberie par vous-même. Quelques recommandations pratiques vous permettront de détecter rapidement une fuite de canalisation sans le moindre souci. Les informations utiles à propos de l’installation et remplacement de vos équipements plomberie sont par ailleurs disponibles sur notre blog.

Comment savoir si sa tuyauterie est sujette à une fuite?

Une importante hausse de facture d’eau par rapport à votre habitude de consommation est généralement due à une fuite au niveau de votre canalisation.

Stoppez le compteur pendant 12 à vingt-quatre heures.

Le compteur une fois stoppé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la réactivation. Rapprochez les deux chiffres, déterminez- en l’écart pour connaître exactement la quantité d’eau perdue :

  • Pour empêcher votre système d’eau de fuir, coupez l’eau de votre robinet principal sous votre compteur. Dès que les 12 à vingt-quatre h se soient écoulés, vous pouvez le réactiver.
  • Muni de votre stylo et d’un bloc papier, relevez ce qui est affiché sur le compteur. L’indication en m3, c’est votre consommation en eau. Impossible de louper les autres unités : hl, dal et litres à droite de la virgule. A bout de 12 à vingt-quatre h, notez de nouveau ce qu’il affiche et calculez l’écart pour connaître votre taux exact de fuite d’eau.
  • Reprenez votre bloc-notes et stylo, notez de nouveau ce qu’affiche le compteur après l’avoir relancé. Laissez l’eau s’écouler de votre robinet tout en surveillant le compteur d’eau Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Relevez l’indication finale après l’avoir arrêté une nouvelle fois. A l’aide de votre machine à calculer trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Votre débit réel de fuite de système tuyauterie se détermine en divisant le chiffre obtenu par le nombre d’heures durant lesquelles vous avez arrêté votre système d’alimentation en eau.
  • La fuite est bien présente, le volume et débit réel de perte d’eau sont également connus, il ne vous restera plus alors qu’à vérifier toutes vos installations et robinets pour détecter cette-fois-ci la véritable source de la défaillance de la plomberie.

Une fuite au niveau de la tuyauterie : les bonnes attitudes à appliquer

Une fuite plus ou moins importante réside au niveau d’un raccord ou d’un tuyau défectueux.

  • Quel produit de comblage choisir pour son tuyau fuyant en Cu ?

Employez un ruban « autoamalgamant » adhésif ou mastic adhésif bi-composant et durcisseur pour en finir avec une fuite au niveau de votre tuyau en cuivre.

  • Quand le raccord manifeste une fuite :

Pour en finir avec le problème d’un raccord fuyant, remplacez carrément le joint.

  • Une fuite due à un tuyau en cuivre défectueux : Pallier le problème en bouchant la fuite avec du mastic

Première étape : frotter la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un torchon bien propre pour l’essuyer. Commencez ensuite par polir minutieusement le tuyau Cu sur une zone à peu près plus large que la fuite afin de pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Pour un polissage réussi, optez pour une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Coupez le mastic par tranches en barre et moulez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une balle de teinte uniforme et huileuse. Appliquez-le sur la conduite ! Le ballon de teinte uniforme et moelleux doit être aplani manuellement sur la zone fuyante déjà astiquée. Le produit bi-composant doit colmater la conduite sans problèmes. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps qu’il faudra pour réussir le bouchage de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Opérer un colmatage de fuite sur tuyauterie Cu ; c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif autoamalgamant

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra aussi la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande afin de l’appliquer dessus.

Colmater une fuite au niveau d-un tuyau

Que faut-il faire pour votre raccord fuyant ?

Il existe trois façons de résoudre un problème de fuite sur une bague en PVC :

  • La remplacer quand elle est défectueuse.
  • La resserrez tout simplement si elle est encore récupérable.
  • Songer à remplacer ou à replacer le joint.

Mastic ou ruban antifuite: Quelle solution de colmatage est compatible à sa tuyauterie en cuivre pour réparer une fuite de canalisation

Le repérage d’une fuite n’est pas chose aisée. Différents facteurs peuvent être à son origine : défectuosité d’un tuyau due à un choc important, gel de canalisation, imperfection due à un défaut de fabrication, soudage de mauvaise qualité, effet coup de bélier, micro-vibration… Quoi qu’il en soit, plusieurs approches peuvent être adoptées pour y remédier. Un problème de fuite du à un suintement peut être résolu par simple usage de mastic ou de ruban antifuite. Un important jet de fuite ne peut être pallié en revanche que par la mise en place d’un nouveau raccord.

  • Mastic antifuite :

Proposé en barres ou également en tablettes minidoses, le mastic antifuite bi-composant comprend deux composants dissociés : durcisseur et adhésif. On le malaxe avec les doigts jusqu’à obtention d’un mélange parfaitement homogène et moelleux qu’on applique sur la zone de contact, c’est à dire la partie fuyante de votre tuyau cuivre pour permettre le colmatage.

  • Ruban antifuite :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec votre tuyau dès qu’on l’enroule sur la zone fuyante.

Comment boucher une fuite sur son tuyau en PVC

  1. Coupez votre robinet principal, celui qui approvisionne en eau votre canalisation

Le compteur une fois arrêté, pas la moindre goutte ne doit continuer à circuler en amont de votre tuyauterie en état défectueux.

  1. Marquez les extrémités de la partie défectueuse du tuyau PVC et découpez-les pour vous en débarrasser

Premièrement, il vous faudra délimiter les zones de découpe de la partie abimée de votre tuyau PVC. Utilisez un marqueur pour ce faire. Utilisez ensuite une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne pour la fractionner.

  1. Tout le reste des segments est à limer

L’usage d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un simple couteau s’avère plutôt efficace que celui d’un ébavureur conventionnel pour astiquer la surface de contact de votre tuyau fuyant PVC.

  1. Maintenant place à l’astiquage de toutes les surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout et puis, trempez-la dans de l’alcool pour décrasser les manchons ; faites pareil pour les extrémités restantes de la conduite sur une échelle de trois à cinq cm.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le déglaçage des zones de contact :

Il est nécessaire d’opérer le dégivrage des zones de contacts pour en assurer l’adhérence à votre colle antifuite.

  1. Les tronçons de tuyau à échanger une fois groupés : Il vous faudra les dimensionner

Calibrez la partie à remplacer ; retirez un cm de la longueur ainsi obtenue.

  1. Ca y est, le calibrage est terminé, il vous faudra maintenant scinder le nouveau fragment de tuyau :

Votre nouveau tube est enfin prêt, insérez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Ensuite, prenez un feutre et commencez par tracer la longueur à découper. Muni de votre scie à guichet, scie à métaux ou scie égoïne tronçonnez maintenant le tube puis polissez ses extrémités. Vous pouvez utiliser un papier abrasif ou un simple petit couteau à la place.

  1. Le calibrage et découpage une fois effectués, maintenant place à l’assemblage :

Préparez la tuyauterie à recevoir le tronçon du tuyau de rechange en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la mettre totalement au sol.

  1. Votre tuyauterie même reliée peut encore fuir, encollez les surfaces de contact pour en finir : Pour ce faire, vous avez deux possibilités :
  • Coller sur les zones déglacées en appliquant directement la glu aux manchons.
  • Coller le nouveau tronçon au système via le bout du tuyau et des segments de la conduite d’origine.
  1. Manchons et tubes doivent être liés :

Pour terminer, il ne vous reste plus qu’à relier manchons et tubes. Faites alors intégrer les manchons aux limites du tube de remplacement, sans les faire tourner. Le tube neuf doit être par la suite enfilé des deux côtés, de part et d’autre.

Remplacer son mécanisme de chasse d’eau sans l’intervention d’un plombier

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre ancienne chasse d’eau. Vérifiez donc au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien stoppé. Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Enlevez le couvercle de la chasse d’eau :

L’unique façon de démonter une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra défaire le fil la liant.

  1. La ancienne chasse d’eau peut maintenant dire adieu à son poste car vous allez la retirer une fois pour toutes

Prenez votre clef plate ou clef à molette et dévissez directement l’écrou : la pièce qui lie votre robinet d’arrivée au système de remplissage. Il vous faudra aussi désinstaller le robinet du flotteur en retirant l’écrou en plastique le fixant. Dévissez-le pour ce faire. Effectuez un mouvement de rotation de quatre-vingt-dix degrés dans le sens contraire à l’aiguille d’une montre. Faites de même pour retirer l’écrou en plastique et détacher le robinet flotteur du réservoir.

  1. Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Enlevez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usagé et dévissez également le mécanisme de fixation du réservoir à l’aide d’une clé spéciale.
  2. Le réservoir doit être aussi réinstallé sur la cuvette pour réussir le montage de votre nouvelle chasse d’eau :

La purification de la céramique passe avant la restauration du réservoir. Il vous faudra visser son fond et aussi l’écrou du système de la chasse d’eau neuve en vous servant d’une clé spécifique pour ce faire. Opérez l’installation du nouveau joint mousse à son tour ; introduisez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir, puis cette même vis en dernier. Serrez-en correctement les écrous.

  1. Rétablissez robinet et flotteur :

Coulissez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur et puis, insérez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant de monter un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement à la fin. En usant d’une clé adaptée, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. Le montage de la chasse d’eau neuve intervient en dernier lieu :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir, vous devez aussi installer le mécanisme sur sa base : tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en tournant à quatre-vingt-dix degrés dans le sens de l’aiguille d’une montre.

Nettoyage chauffe-eau : les 5 bonnes mesures à adopter pour réussir son détartrage

  1. Première précaution à prendre avant le nettoyage d’un chauffe-eau : il vous faudra le désactiver et le mettre hors-tension

Mettez le disjoncteur général hors tension et ôtez le fusible du chauffe-eau.

  1. Votre chauffe-eau électrique une fois désactivé et débranché : il est prêt à être purgé

Faire une vidange est nécessaire pour détartrer un chauffe-eau thermoplongée en purifiant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le nettoyage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Après avoir vidangé votre chauffe-eau électrique, retirez sa résistance !

Démontez la résistance après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau. Commencez par démonter la résistance sous le capot de protection. Dévissez le capot pour ce faire.

  1. Chauffe-eau : Pour garantir un nettoyage à succès, pensez aussi à laver la résistance

Nettoyez la résistance de votre chauffe-eau électrique avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de rétablir votre chauffe-eau électrique, vous devez remettre la platine à sa place

Il suffit de remonter la platine pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche remonté sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau électrique en marche.